À propos de moi

Andreas Tscherrig

Mon truc, c’est bidouiller, coller, déformer, détourner, bricoler, démonter tous les mots, les images, la poésie, les textes… enfin tout: même la VIE!

spacer

“Mon ange gardienne n’aura pas trop de boulot.
Sachant que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, je sais qu’il va falloir non seulement l’affronter mais aussi me démerder seul, avec votre aide!”

spacer

Mon cursus académique…

Soixante-trois printemps sur notre vieille terre. Des voyages dans les espaces les plus reculés d’Afrique… du Moyen-Orient comme Proche-Orient et de l’Asie, sans oublier l’Amérique du Nord, 6 ans au Canada en tant que travailleur immigré.
Mon parcours m’a rappelé que, l’existence ne tenant qu’à un fil, j’avais jusqu’ici mis cette évidence aux oubliettes. Le départ du fils est survenu, comme un bon coup en travers de la gueule… histoire de rappeler à mon inconscient qu’il n’était pas préparé à pareille inversion chronologique.
Dix nébuleuses années s’en suivent durant lesquelles tout ou presque vous passe pas a tête… je me mets à extraire, à bidouiller, à coller, à déformer, associant le verbe à l’image, l’écriture venant de tons de nuances.
Dans ma tête et entre mes mains, ce mode d’expression a pris place dans mon quotidien, donnant du sens à ce que pouvait tout d’abord n’être que temps libre et qui s’est révélé passion.
Aujourd’hui atteint dans ma mobilité, j’ai plus que jamais la sensation que tout est provisoire, ce temps qui vous glisse entre les mains, que vous y prenez garde ou pas.
Aussi, c’est à travers mes doigts que j’ai choisi d’exprimer ce qu’il vous est donné de voir aujourd’hui en souhaitant que mon travail vous touche.

 

63 Frühlinge auf unsere alten Erde. Reisen in die entlegensten Orte von Afrika … naher, sowie mittlerer Osten und Asien, ohne Nordamerika und 6 Jahre in Kanada als Gastarbeiter zu vergessen.
Mein Weg hat mir gezeigt, dass die Existenz an einem Faden hängt, bis jetzt hatte ich aber diese Offensichtlichkeit verdrängt (bis es ins Vergessene geraten ist).
Die Arbreise des Sohnes, war wie ein Schlag ins Gesicht… nur um meine Unbewusstheit daran zu erinnern, dass sir für eine solche zeitliche Umkehrung nicht vorbereitet ist.
10 Jahren im Nebel, in dem alles, oder zumindest fast alles, einem durch den Kopf geht … Ich fange an zu extrahieren, basteln, kleben, zu verbiegen, Wörter in Bilder zu fassen und in allen Schattierungen zu schreiben.
In meinem Kopf und zwischen meinen Händen, fing diese Ausdrucksweise an, meinem Alltag Sinn zu geben, was zunächst nur Freizeit war, wurde zur Leidenschaft.
Heute habe ich meine Mobilität (Flexibilität) erreicht, ich fühle mehr denn je, dass alles provisorischt ist, dass die Zeit einem durch die Hände gleitet, egal ob man auf sie aufpasst oder nicht.
Ich wählte mich so auszudrücken wie Sie es heute sehen und ich wünsche mir, dass meine Arbeit Sie berührt.

 

Techniques utilisées:

– Tous les collages et peintures sont posés sous plexiglass.
– Collages, revues, journaux, papier de soie, papier kraft, recyclage et emballages.
– Peinture acrylique et colle acrylique.
– Toile.
– Encre de Chine – peinture et écriture.
– Dessin Neocolor – crayons Caran d’Ache.
 

Quelques photos de mon atelier…


On peut visiter l’atelier tous les jours, week-end inclus, sur rendez-vous. N’hésitez pas à me contacter!
 

“Achetez aux artistes de leurs vivants … après c’est trop cher! ;-)”